First class7 évaluer ?

Conseils pour évaluer, estimer un bateau, un voilier.

Menu>> Accueil first class7|Fiche technique|Jauge| Voiles & Accastillage|Evaluez vtre bateauvousêtes ici|

Comment évaluer un bateau à voile? Nos Conseils pour évaluer, estimer, analyser le prix, la valeur d’ un bateau?

Tout d’abord nous possédons une flotte de first class7.
Méfiez vous de certains forums, des gens qui  émettent des avis, qui donnent leur opinion sans  connaitre vraiment le bateau et en n’ayant pratiquement jamais navigué avec.
Ce point de vue est valable pour tout type de bateau.

sommaire

1- Le First class7 sans remorque de route.

2Jeu de voile usagé:

3Le système de remontée de quille:

4– Une quille attaquée par la rouille:

5 La carene :

6- Osmose:

7-L’accastillage:

8- Le gréement dormant:

9- Le systéme de gouverne:

10- La cote argus marine.


Les point importants a vérifier avant d’acheter un bateau :

1- Le First class7 sans remorque de route.


Sans remorque c’est très difficilement re-vendable. Ce bateau est un “Habitable Transportable,” c’est ce qui fait son intérêt.
Il faut savoir qu’une remorque de route coûte environ 2000€( les moins chères). Ce qui diminue d’autant le prix du bateau.
De toutes façons il vous faudra sortir votre bateau de l’eau pour son entretien, alors avoir une remorque vous sera indispensable.

Commencer par vous renseignez sur le coût de remise en état d’une remorque “d’occasion pas cher”……. les freins, les roulements, le systéme d’attelage, l’éclairage, les pneus. BRRR!

N’achetez pas de remorques sans carte grise, ce n’est plus une remorque c’est devenu un” Ber” roulant.

2Jeu de voile usagé:

Un jeu de vieilles voiles ne permet pas une re-vente facile, sachant qu’un jeux de voile neuf coûte environ 3000€, des voiles de course pouvant être beaucoup plus chères.

Sachez que les voiles sont le moteur du bateau, un jeu de voile ancien ne présente aucun intérêt, même pour la promenade car il faudra sans cesse faire des réparations et son entretien reviendra très cher (petites déchirures, délaminage etc etc etc….
Achèteriez vous ou vendriez vous une voiture avec un moteur de vingt ans d’âge ou 500 000 KM ?).

Nous conseillons aux acheteurs de bien examiner les voiles, elles entrent pour une part importante dans le prix du bateau.
Pour trouver des voiles au meilleur prix plus d’infos click sur> Aqualimba marine.

Plus d’infos sur les voiles, click pour obtenir un devis

3Le système de remontée de quille:

C’est aussi un point ultra important. c’est la point faible du class7.
Il doit permettre une remontée sans efforts.
Ce qui suppose un palier avec un roulement à billes récent.
Si il y encore des efforts, il faudra en général démonter la quille pour changer l’axe et le système de vis sans fin, ce qui représente une dépense importante, un travail énorme et beaucoup de fatigue pour un amateur. Attention au vice caché.

4– Une quille attaquée par la rouille:

Voilà un probléme important, Il faudra la décaper, la poncer, l’enduire, et passer un anti-fouling. C’est long fatigant et couteux.

5 La carene :

Contrairement aux idées reçues la coque n’est pas ce qui coûte le plus cher, elle ne représente qu’entre 20 à 25% du prix d’un bateau.
Le mats, le grément, l’accastillage sont des éléments beaucoup plus chers et qui interviennent beaucoup plus dans le prix.
La coque du First Class7 est de bonne construction et il est rare que le bateau soit atteint par l’osmose.

Le prix d’un Beneteau first class 7 dépends beaucoup de ces éléments et beaucoup plus que du moteur HB. ou  des éclats dans le gel coat qui sont  eux très facilement réparables pour pas cher.

6- Osmose:

Le Beneteau first class 7 est trés rarement atteint d’osmose.
L’osmose se sont des cloques qui lorsque qu’on les percent avec une aiguille laissent suinter un liquide qui sent le vinaigre (acide acétique).
La bonne prévention est un traitement epoxy qui se passe au rouleau et qui rend la carene parfaitement étanche. 2 couches et vous serez tranquille pendant des années.

7-L’accastillage:

C’est un élément à ne pas négliger, car cela coûte cher, très cher .
Contrairement à une idée reçue, l’accastillage des grandes marques n’est pas forcément de meilleur qualité.
La part de la publicité, du marketing, du réseau de distribution représentant une part énorme dans le prix proposé.
Une marque moins connue,  sera très souvent moins cher et fera très largement autant d’usage.

Les réas de drisses, les taquets, les palans, sont souvent très usés, sous-dimensionnés.

Plus d’infos? trouver de l’accastillage click ici


8- Le gréement dormant:

Les haubans et bas haubans doivent être changé tous les 5 ans, car autrement l’assurance ne vous remboursera qu’une misère en cas de casse du mat.
Il faut savoir que le géément et le mât subissent une décôte de 10% par an…….
donc votre assureur ne vous versera plus rien si votre ensemble est vieux.

ATTENTION: Les prix peuvent osciller du simple au double entre un bateau en bon état et un autre.

9- Le systéme de gouverne:

Commencer par vérifier le jeu. le systeme des articulations avec ses axes et paliers est fragile.

Constitué de paliers rondelles en “delrin” il est sujet à une usure rapide si la barre n’est pas ammarée quand le bateau est au mouillage.
Elle va brinquebaler sans arrêt et les paliers vont se déteriorer Trés vite. On ne trouve plus de pièces pour le bateau, il faut les faire fabriquer et celà va vous coûter un bras.
c’est le lot de tous les voiliers de plus de 15 ANS surtout lorqu’ils ont été produits en petites quantité.

10- La cote argus marine.

Tout comme pour les voitures, l’argus ne représente que le prix des professionnels, cela suppose donc un bateau revisé, remis en état et avec une garantie.

Le prix demandé par un particulier est trés souvent surestimé.
  Il faut tenir compte de l’état, des travaux a effectuer.

Les travaux coûtent chers trés chers, “les chers travaux” et de plus ils sont fatigant.

Pour trouver des voiles au meilleur prix voir>click ici Aqualimba marine