TACTIC: attaque du vent arrière
9, Déc 2019
Tactique Match Racing :13 : Enrouler la marque sous le vent

Click pour revenir à la “Table des matières


Tactique match racing 13-Enrouler la marque sous le vent

Non engagés

Le bateau en tête en route libre devant, fait ce qu’il veut, ce qu’on appelle le :« Tactical Rounding ».

Attention aux petits malins qui pensent toujours pouvoir  forcer le passage à l’intérieur ! Bonjour la prune…..

a) En tribord, EN ROUTE LIBRE DEVANT

TACTIC: enrouler la marque sous le vent bords opposés
Enrouler la marque sous le vent Jaune tribord, bleu Bâbord, pas d’engagement sur amure opposée

b) En Bâbord ET ROUTE LIBRE DEVANT

Dans ces 2 cas, si le bateau de tête rate sa manœuvre, il ne sera éventuellement plus maître de son destin, si l’autre bateau lui prend l’intérieur :

Il ne pourra pas virer quand il le veut et si il y a du décalage latéral, il se fera peut-être conduire jusqu’à la lay-line.


Engagés

Malgré tout ce qui a été vu précédemment il est possible d’arriver engagés à l’entrée des 2 longueurs.

Il y a 3 cas de figures, sur le même bord en tribord ou en bâbord, ou sur des bords opposés.

a) En tribord Engagés (attention àla R17, droit ou pas droit de lof)

Si la stratégie est d’aller à gauche tout va bien pour Bleu.

Si c’est le contraire, Il aura toujours Jaune sur sa droite qui le repoussera à gauche, éventuellement jusqu’à la lay-line.


En bâbord Engagés

Qu’il soit en avant ou engagés en arrière, le bateau intérieur est le roi du pétrole !

Même s’il serre la bouée, sa sortie sera meilleure que celle du bateau extérieur.


c) Sur des bords opposés, engagés :

La règle de l’engagement (RCV 18) s’applique à la marque sous le vent sur des bords opposés, et sur la figure le bâbord est avant tout à l’intérieur !

C’est un peu la même chose que pour le cas précédent, mais attention de ne pas prendre trop de place !!!

Conclusion

Tout se passe sur la droite.

Click pour revenir à la “Table des matières

Il ne faut pas oublier que sur les bords de portant, le poursuivant a la possibilité de masquer le vent au bateau de tête, c’est ce qui fait l’intérêt de l’arrivée au portant en match race.

Au vent arrière, le vent vient de derrière

Mais, de toute façon, il ne sert à rien de retarder la manœuvre d’affalage !!!!

Voilà le résultat après la marque (pas beau, pas efficace ! Aîe le spi ! le tangon à l’eau….tout faux, bref à éviter)