Régate & Croisière formation météo (1) BULLETIN ET ANALYSE

L’échelle de Beaufort

L’échelle imaginée par l’amiral britannique Beaufort, au début du XIXe siècle, estime la vitesse du vent selon ses effets sur la marche d’un voilier, l’état de la mer, la fumée des cheminées et les arbres à terre. Pour concevoir cette échelle, l’amiral utilisa la voilure de la frégate qu’il commandait comme instrument de mesure et détermina 12 degrés ou intervalles de vitesse de vent. 

En 1874, l’utilisation de l’échelle de Beaufort est adoptée internationalement comme unité de mesure de la force du vent dans les observations météorologiques en mer.


Voir aussi ETAT DE LA MER


Elle sera utilisée jusqu’en 1946, date à laquelle l’Organisation météorologique mondiale décide que les observateurs en mer
 utiliseront le nœud comme unité de mesure de la vitesse du vent.

L’échelle Beaufort continue d’être utilisée en météorologie marine, en particulier dans la rédaction des bulletins de prévision marine. 

On parle alors de « force » du vent. Ainsi la force 4 correspond à la « jolie brise » et la force 10 correspond à la « tempête ». 

l’echelle beaufort est une estimation relativement imprécise, “pifométrique”, empirique, inventée quand les instruments de mesure étaient archaïques .
Entre Le bas( du range) d’une force et le haut (du range) il y a entre un écart 4 et 5 nœuds.

par exemple force 6 signifie que le vent soufle entre 22 ET 27 Nœuds et en plus selon l’éditeur de l’échelle il peut y avoir des différences.


ce que dit METEO FRANCE.

Vent instantané, vent moyen et rafale

La variabilité du vent (force, direction) en un endroit donné est généralement forte. C’est pourquoi les météorologues mesurent le vent « instantané » et le vent « moyen »Le vent instantané est mesuré sur une période de 3s. Le vent moyen est calculé sur une période de 10 minutes.

Une rafale est une brusque augmentation du vent instantanédépassant le vent moyen de plus de 10 nœuds (18 km/h).
 Lors d’une rafale, la direction du vent peut également varier, tournant quelquefois de plus de 45° par rapport à celle du vent moyen.
 Les rafales sont d’autant plus vigoureuses que l’air est instable (orages ou giboulées).
le vent moyen est fort là où l’écoulement de l’air est perturbé par
le relief (ou les constructions urbaines)


Les bulletins météo de la TV

Ils sont en kmh parceque peu de gens connaissent les nœuds et les milles ,  20 nœuds avec une corde ça fait beaucoup de nœuds ! pourquoi faire autant de nœuds ????.

Pourquoi des Nœuds?

parce que les premiéres mesures faites sur les bateaux à l’époque ou les “speedomètres n”avaient pas encore été inventé,

ce faisaient en laissant filer une “corde”  avec un nœuds le Loch

Voila l’engin !!!!

le loch, pour mesurer la vitesse

On estimait autrefois la vitesse d’un navire à l’aide d’un loch à bateau, instrument archaïque dont la précision dépendait de la condition du matelot qui comptait…..

La planchette était amarrée à un cordage comportant des nœuds régulièrement espacés qu’un marin comptait à haute voix au fur et à mesure qu’ils glissaient entre ses doigts.

Le compte se faisait pendant le temps d’écoulement d’un sablier. Le nombre résultant, exprimé en nœuds, mesure donc une vitesse et
non une longueur.

Dans la marine française, les nœuds était espacés
de 47 pieds et demi soit 15 mètres et 43 centimètres et
le sablier étalonné sur une période de 30 secondes .

Dans la marine Britannique les nœuds étaient espacés
de (47 pieds et 3 pouces, soit 14,4 m, et
le sablier de 28 secondes ).

Ce qui fait qu’un bateau britannique qui naviguait à 5 nœuds n’avait pas la mème vitesse qu’un bateau français navigant lui aussi à 5 nœuds….facile.

Nous marchons à 5 nœuds, eux aussi, mais on va moins vite…….


Le remplaçant moderne du loch s’appelle un speedometres (SPEEDO) et ça ressemble à ça.

Speedo moderne avec vitesse, cap ,distance…. etc etc etc.

Y-A-TOUT  sur l’écran mec ! la vitesse sur l’eau, sur le fond, le cap, la dérive ……..etc etc etc.

Eh ! ne reste pas les yeux rivés sur cet écran léve  la tête .

Respire, barre avec tes sens, profite du vent, de la mer, du soleil ! ce n’est pas un jeu vidéo ! les yeux vont te tomber de la tête a fixer cet écran.

Plutôt régler tes voiles pour aller plus vite et faire plus de cap ou réduire la toile, s’appliquer a barrer correctement, agir comme un vrai marin.

L’électronique c’est nickel chrome. 

Tu peux aussi rester chez toi et jouer à Virtuel machine, le jeu où les bateaux se croisent en se marchant dessus, sans règles de priorité …..ah ,ah ,ah ! Le RIPAM c’est pas pour les virtuel-gateurs

ET SURTOUT, SURTOUT, TU NE MANŒUVRES JAMAIS DANS CES JEUX !

sur “virtual machin ” tu ne fait jamais une manœuvre d’envoi ou d’affalage de spi……  

donc tu ne peux pas la rater la manœuvre !

En virtuel tu ne sais mème pas qu’il y a un pont sur le bateau, un pont balayé par le vent, les vagues……un pont ou il faut se cramponner et quand même manœuvrer…

Tandis que là sur l’eau, sur ce bateau qui bouge tu peut la rater cette fichue manœuvre et ça peut très vite dégénérer.

Pendant le temps où tu es vautré sur l’eau, les autres se marrent et te dépassent pleine balle…….C’est le moindre mal, des fois ça casse.

Aller soit sympa  laisse tomber ton écran, regarde le autant que la jauge à carburant de ta bagnole, tu sais cet engin mobile à bord duquel tu DOIS regarder prioritairement la route……

Mais ce n’est pas le sujet, je m’égare, revenons à nos moutons le Speedo, gradué en mile nautiques.


NAUTIQUE pourquoi ?

Pourquoi les marins et  les pilotes d’avion  utilisent  le terme “NAUTIQUE” pour désigner le noeuds ou mile nautique ?
  Dans une conversation radio, le mot  “nautique” évite des problémes, des confusions.

 En navigation aérienne et maritime le terme « nautique » est utilisé afin d’éviter toute confusion avec le mile ou l’adjectif numéral mille. 

exemple :

On dit: le bateau qui arrive est à  une distance de 10 nautiques .

On ne dit pas: 10 milles.

-Le bateau l’avion qui approche est à une distance de 20 nautiques.

-L’entrée du port est à 20 nautiques. 

On peut rajouter le cap. 

Le langage radio est trés précis pour éviter toutes erreur on ne dit pas
cap 320 mais 3 – 2 – 0


Comment transformer rapidement et facilement les Km/heure en nœuds?
( abréviation écrite utilisée sur certain document ” Kn” pour Knots).

Diviser les KmH par 2 et rajouter 10%  du résultat obtenu au  résultat de la division par 2

Vent de : 50k/h

50 / 2 = 25

10% de 25 = 2,5

25+2,5= 27,5 Nœuds.

Vous obtenez une valeur très rapprochée.

27,5 x 1,852= 50, 93 SOIT ENVIRON 51 kmh a rapprocher de 50.


Etat de la mer

La hauteur des vagues se mesure du creux entre deux vagues à la crête de la vague. Du fait de la nature aléatoire des vagues, l’état de la mer est décrit par des paramètres statistiques, comme la moyenne des hauteurs, des périodes ou des directions.

De telles mesures sont difficiles à faire à l’œil nu. De nombreux systèmes de mesure ont été mis au point, depuis la perche à houle jusqu’aux radars embarqués sur des satellites.

L’état de la mer est souvent composé de “houles” sans lien avec le vent local, et d’une “mer du vent”.

La cambrure de la mer du vent étant généralement plus forte, c’est la hauteur significative de la mer du vent qui est souvent le paramètre le plus important.

Les marins utilisent couramment l’échelle de Douglas, qui donne 9 classes de valeur pour cette “hauteur de la mer du vent”, de mer 0 à mer 9 :

Retour échelle beaufort


Accès analyse météo: Les nuages

RETOUR METEO

Laisser un commentaire