Hanse lance un voilier tout électrique.

Le Hanse 315

Avec son nouveau E-Motion Rudder, Hanse lance un voilier tout électrique innovant. Grâce à son nouveau propulseur, manoeuvrabilité, légèreté et silence sont au rendez-vous.

Une solution tout intégrée

Le nouveau Hanse 315 E-Motion « Rudder » offre un systeme de propulsion électrique entièrement intégrée. Au lieu d’une hélice sur un « sail-drive, » une ligne d’arbre ou un moteur hors bord, celle-ci est directement fixée avec son moteur électrique de 4 kW, sur le  safran. Celui-ci est alimenté par des batteries lithium-ion installées dans le bateau.

Manœuvrabilité optimale

En règle générale un moteur hors bord permet une plus grand manœuvrabilité en dirigeant directement le flux de l’hélice. Il est néanmoins plus difficile à intégrer sur un voilier de grande taille et peu gracieux sur le tableau arrière. A contrario, un voilier à avec un moteur in bord  traditionnel peut être difficile à contrôler en manœuvre, si l’hélice n’est pas dans l’axe du safran. Celui-ci peine alors à dévier le flux d’eau. C’est particulièrement vrai en marche arrière ou pour les bi-safrans.

Grâce à l’E-Motion Rudder, Hanse permet ainsi de bénéficier de la manœuvrabilité d’un hors bord pour un croiseur de taille moyenne. Avec un angle de barre de 100 degrés, le voilier peut tourner sur place et manœuvrer sereinement par vent fort.

ce qui permet au nouveau e-motion rudder drive du Hanse 315 de faire pivoter la coque sur place, et ce à l’arrêt comme en marche avant et en marche arrière.

Lors d’un accostage ou un départ parallèle au quai, l’arrière du bateau peut être approchée ou éloignée du point d’amarrage, ce qui est particulièrement utile par vent fort et dans les places de port étroites.

Gain de poids

Le voilier est plus léger, car en économisant le sail-drive et le moteur thermique, le système E-Motion Rudder permet un gain de poids de 100 kg. L’intégration du moteur et de son hélice repliable sur le safran réduit la traînée, même si elle nuira probablement encore aux sensations de barre du régatier, mais tel n’est sans doute pas le programme du bateau.

Accès aux News

Retour accueil

Laisser un commentaire