Apprendre la voile, éviter les erreurs, et les pièges

cas pratique
Navi-cours 1
Facile la voile ?????

Nos  cours & stages de voile croisière adultes s’adressent aux marins qui veulent débuter, découvrir, une expérience  de voile ou se perfectionner.

Certains vous diront que c’est facile, pas bien compliqué, qu’on peut apprendre seul ou avec un ami, quelques cours de dériveur et Hop. Si certaines de ces affirmations sont vraies d’autres sont de redoutables pièges.

 

Apprendre et débuter la voile : Quel âge ?
Eviter les 5 erreurs principales afin de bien débuter la voile.


Brigantine la première
école de voile différente
pour adultes et seniors.


Sommaire : Apprendre à naviguer,

1- Eviter les pièges
(Vous êtes ici)


– S’inscrire cours de voile débutant +infos


-Accés Plus d’infos sur nos cours, nos stages.


Nous voulons protéger notre savoir.
Les chapitres suivant sont réservés à nos membres

Toutes copies et divulgations sont protégées et interdites.
Pour obtenir un mot de passe

MERCI DE NOUS CONTACTER >>>voir menu contact.

LA THEORIE : C’est quand on comprends tout et que rien ne fonctionne!

LA PRATIQUE: C’est quand tout fonctionne et qu’on ne sait pas pourquoi!

2- Les bases pour apprendre

3- Gréer le bateau, les nœuds, la sécurité

4-Les voiles et leurs réglages

5- La conduite du voilier

7-Accés cours niveau 3


EVITER LES PIEGES,

– Apprendre la voile, éviter les erreurs, et les pièges .


Mauvais geste

Piège.1- Acheter ou louer un voilier avant de prendre des cours.

Commencer par prendre des cours pour apprendre la conduite du voilier est plus logique.

Apprendre la conduite du bateau dans un club est la solution la plus efficace et la moins cher.

Le risque financier existe,  se méfier de la bonne affaire, un voilier d’occasion acheté “pas cher!” peut se transformer en désastre financier .
Il y a souvent loin du rêve à la réalité. les surprises existent, le vendeur ne vous dit pas tout ! Il y a des petits malins.
Prendre un expert ? c’est bien, oui mais Ils ne sont pas tous parfaits…. Il y a des choses, des trucs, des vices qui leurs échappent , et ça peut finir par coûter très cher ! Quelles garanties vos donnent-ils ?

Nos amis Anglais disent:

Un voilier avance en faisant un trou dans l’eau que tu bouches avec ton argent

Et puis il va falloir trouver des équipiers, des vrais des bons. pas des copains ou de la famille.

Souvent le niveau annoncé par ces gens est trés largement inférieur à ce qu’ils essaient de vous faire croire .


Piège.2- Croire qu’avec 2 ou 3 cours de dériveur (voile légère) vous saurez manœuvrer un voilier de 10 métres.

La conduite du dériveur est aussi éloignée du bateau de croisière

que le scooter l’ait du camion poids lourd.

Cours de voile

Ou alors vous êtes un mutant de la voile !

Marin mutant
Capitaine mutante
Capitaine Mutant
Capitaine mutant

Piège.4- Croire pouvoir être autonome en 6 leçons ou un stage.

Celà fait parti des  plus beaux mirages véhiculés, sur le Net et ailleurs…….

Celà fait surtout rire, ils font partis de la mythologie marketing
des “Ecoles Usines“, leur objectif est votre porte monnaie.
Ce serait vraiment extraordinaire d’apprendre en si peu de temps !

-“J’ai appris la voile en 6 jours ! “

C’est un Un exploit à verser dans le livre des records Le “Guiness” sans aucun doute.


Piège.5- Croire que le permis bateau vous servira pour manœuvrer votre voilier.
(voir permis)😀

C’est certainement intellectuellement interessant.
Manœuvrer dans une marina encombrée est un exercice d’un tout autre style et difficile avec un voiler de 5 ou 10 tonnes, malgré les cours dispensés, pratiqués sur une petite vedette manœuvrable par un enfant de 10 ans.

Vous n’aurez rien appris des manœuvres sous voiles.

C’est surtout interessant pour piloter l’annexe à moteur si votre moteur fait plus de 6 cv.

Maitriser votre voilier demandera du temps mème si vous savez conduire un Bateau moteur de 200CV en réalité votre niveau voile est ZERO.

Avec un voilier, quelle que soit la puissance des moteurs aucun permis n’est requis !

C’est trés bien comme ça ! et il ne faudrait surtout rien changer, car on risquerait de voir arriver de gentils bonshommes, qui après un cours accéléré seraient persuadés de savoir conduire un voilier.

Le permis bateau c’est juste l’autorisation pour commencer d’apprendre ! C’est le permis d’apprendre !


Dernier conseil !

Que penser et que valent les cours, tutos et vidéos de voile sur internet, le web?

La vraie voile s’apprend sur l’eau et nulle part ailleurs !

La voile est une activité ludique qui fait appel prioritairement à vos sensations , votre feeling.
Ce n’est en aucun cas un cours de Physique mathématique !
Laissez les vecteurs, les couples, les forces, les moments à leur place, dans les livres de physique, dans votre bibliothèque.

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

Les bouquins, les tutos, les cours théoriques sur internet vous donneront la fausse impression,
d’avoir compris quelque chose, mais comprendre n’est pas savoir!

De nombreux marins médiocres ont tout compris mais ne savent toujours pas naviguer correctement.

La théorie c’est quand on comprends tout et que rien ne marche!

La pratique c’est quand tout fonctionne(marche) et qu’on ne sait pas pourquoi!

La voile est extrémement facile à comprendre, aussi simple que d’enfoncer un clou,
mais l’apprentissage est une autre aventure beucoup plus complexe.


Pour apprendre avec vraiment du plaisir. Gagnez du temps Rejoignez nous.


Les bases de la voile indispensables
et la terminologie:

Notre formation est adaptée à chaque niveau de qualification:
Il y a 5 niveaux de qualification.

Nous commencerons par les niveaux basiques.
Niveau 1: Mousse (débutants)
Niveau 2 : Matelot


A-Niveau 1 (mousse) le débutant: 

a) Le près: Comment louvoyer pour remonter le vent. Serrer le vent au plus prés.

b) Virer de bord: le virage pour changer de direction.

c) Le portant: Naviguer avec le vent arrière qui pousse.

d) Manœuvre de maniabilité. naviguer en flottille.


-B- Le niveau 2 (Matelot)

a)Empannage: virement (virage) vent arrière.manœuvre pouvant devenir catastrophique si mal faite.

b) Maniabilité. naviguer en flottille.


Objectifs :

  • Conduite du bateau en utilisant les basiques:
    -Aller droit
    -Virer
    -Empanner
    -Ralentir
    -“Naviguer en flottille”. contrôler sa vitesse, son cap avec le vent rien que le vent…….

    – Se diriger vers une cible, un lieu, une marque, suivre un cap compas?
    voir formation Niveau 3 matelot confirmé.

Le voilier c’est quoi ?

Quelques notions techniques:

Le voilier est un savant mélange de trucs bizarres, hétéroclites.

Il y a du bois, de l’inox., de l’alu, de la résine, du tissus synthétique, de la fonte, du plomb, des poulies, des cordages, des palans….ouf !

Coque, gouvernail, carène, mât(s), palans, hâle-bas, balancine.
Un sacré foutu bazar dont il va falloir apprendre à se servir.
L’utilisation harmonieuse de l’ensemble est nécessaire et indispensable
afin de pouvoir utiliser l’énergie naturelle qu’est le VENT .


La conduite du voilier est trés différente de celle d’une voiture !

Une voiture c’est extrêmement plus facile !
Plus facile parceque les éléments pour la dirigée sont regroupés vers le conducteur.
Ce qui n’est pas le cas du voilier.

Comparaison auto vs bateau:

  1. Moteur = Voiles
  2. Transmission = Mât(s)
  3. Volant = Gouvernail (système de barre)
  4. Freins = Combinaison voiles et barre.
  5. Accélérateur= voiles bien réglées.
  6. Clignotants = mouvement de bras
  7. Feux de positions= feux de mouillage, feux de navigation, phare de pont (le tout à l’intérieur du bateau)

    Sauf d’avoir une extrême facilité à se transformer en homme orchestre
    il est plus facile d’avoir un équipage et si possible un équipage bien formé.

    Un voilier mené en solitaire navigue toujours moins vite qu’un voilier mené par un équipage.
    on a l’habitude de dire qu’un voilier en solo:
    Le marin est à 110% DE SES CAPACITES
    et le voilier à 80% DE SES CAPACITES.

    En équipage le voilier est à 1O0% DE SES CAPACITES
    ET l’équipage à 80% DE SES CAPACITES.

TERMINOLOGIE NAUTIQUE:

A savoir pour demain matin …….he he he !!!!

  1. Amure (tack)= Point d’amure oeillet pour fixée une drisse sur une voile. Penser amarrer, attacher.
  2. Barre (Helm)= 2 systèmes ,”barre franche” ou “barre à roue” pour orienter le bateau.
  3. Balancine (toping lift)= palan pour tirer vers le haut.
  4. Bordure (foot) = partie basse de la voile, base du triangle formé par le Guindant et la chute.
  5. Bitture (range cable)= Manière de ranger un cordage pour qu’il file sans faire de coque. Voir plus bas.
  6. Caréne (Hull)= partie immergée de la coque.
  7. Chute de la voile(Leech)= partie arrière bord de fuite hypoténuse de la voile
  8. Cordages (Rome, line):
    Drisse (Halyard)= pour hisser les voiles
    Ecoute (sheet)=pour écouter les voiles, les régler.
    Amarres ou haussières (lines): pour s’amarrer bien sur !
    Bosse (pennant)= petit cordage à tout faire restant à poste(bosse de ris reefing pennant, bosse d’empointure).
    Bout de ficelle (Rome, pièce of rose)= dire BOUT en accentuant la finale avec un E
  9. Palans (tacles) = Astucieux assemblage de poulies permettant de démultiplier un effort:
    -Palan d’écoute de GV(main sheet tacle)
    -Palan de Hâle bas” (kiking strap)= pour tirer vers le bas, cqfd !
    de bôme (boom vang), de Tangon (downhaul), de Pataras, d’écoute de GV
    -Palans appelés Balancines pour tirer vers le haut.
  10. Pataras (back stay)= Nom de l’étai arrière.
  11. Piano (hayard’s man)= Endroit du cockpit ou reviennent la majorité des cordages.
  12. Voiles (sails)= Tissu composite découpé le plus souvent en triangle.
Cours plan de pont

Retour sommaire pour continuer


Pour apprendre la voile,
de croisière.

NOUS SERONS TRES HEUREUX DE VOUS ACCUEILLIR
PLUS D’INFOS