4- Les Fondamentaux du "match racing" Tactique : Le Près. POUR NE PAS RESTER DERRIËRE.

Click pour revenir à la "Table des matières
Chapitre 4: FondaMentaux:QUE FAIRE POUR NE PAS RESTER DERRIERE?

2.6    Que faire pour ne pas rester derrière ?

Défendre quand on est devant, c’est une chose, attaquer quand on est derrière c’en est une autre.
Le principe de base est le même que pour une  course en flotte, il faut trouver le moyen de retrouver rapidement  de l’air frais.
Donc la première chose à faire, c’est décroiser.

2.6.1    Décroiser.


Très souvent, que ce soit après le départ ou, encore plus souvent, après avoir enrouler la marque sous le vent, les 2 voiliers sont sur le même bord et si ce n’est pas dès le début ou au premier virement, le bateau de derrière est couvert et tout virement en phase des 2 bateaux ne donne aucune liberté au poursuivant.

Donc la première chose à faire c’est d’arriver à décroiser, le plus vite possible

Il faut pour cela virer mieux que le bateau devant
PVI 2.6.1 Decroiser
Dans  le cas présent  Bleu prend la droite tout en décroisant.

C’est ce qu’il faut réussir, sinon Jaune revient tribord et peut bloquer Bleu jusqu’à la lay-line  bâbord, ou de toute façon en gardant la droite.

2.6.2    Duel de virement:

Tant que l’on n’a pas décroisé on a peu de chance  de faire ce que l’on veut.

Il faut donc allonger en bâbord afin qu’en cas de supériorité dans les virements, on puisse finir par éviter le slam dunck et « coller » le tribord ou, au moins, l’obliger à virer.

Dans le cas contraire, si on gagne du terrain sous l’adversaire, et on se retrouve coincé à gauche  du plan d’eau.
PVI 2.6.2.DUEL VIRjpg
Même si le bord de près ne dure qu’entre 5 et 8 minutes, il est possible d’enchaîner les virements tout le bord, avec une phase d’accalmie au milieu du bord, car on peut décroiser sans pour autant s’être rapproché de l’adversaire.
Dans ce cas, on se retrouve au contact avant la marque au vent.
Click pour revenir à la "Table des matières