Les règles de course à la voile  faciles  pour les nuls : les  priorités :
Comment apprendre et tout comprendre, sur les règles principales de la courses à la voile pour régater.
Les fondamentaux ou Bases .
Comment barrer en évitant les problèmes, puis développer une bonne TACTIQUE & STRATEGIE
La première des courtoisies c'est d’apprendre et de respecter les règles.
Les abordages ça casse le matos et la caution s’envole (eh eh eh! bye bye money).
Comment améliorer l’arbitrage en match racing (umpiring).
A- Les règles de course à la voile servent à éviter les contacts, abordages entre voiliers.
La régate est un sport, le temps des pirates et autres corsaires est fini, il est donc de bon ton, d’éviter le contact entre les voiliers
.( Dans le cas du match-racing, "ceylou.match racing"
les règles sont utilisées pour justement créer des situations de "contact" entre les concurrents,)
J'espère que c’est clair de chez« claire »(pas l'huitre...), messieurs les barreurs surtout ceux qui ont souvent le couteau entre les dents .
Situations, pas contacts bien entendu.( faut saisir la nuance ou alors va jouer aux cartes)
MEMORISER ce qui suit
B-  4 situations  de bases en  Régates:
Pour éviter les problèmes, il s’agit de bien les mémoriser et de toujours les avoir à l’esprit lorsque vous barrez.
1-voiliers sur des routes opposées
2-voiliers sur la même amure et engagés (Overlapped)
3-voiliers qui se suivent ,route libre devant (right of way) ou derrière (astern)
4-voiliers qui manoeuvrent virement (tacking) empannage (jybing) règle
Dans tous les cas" éviter le contact"  Mais réclamez ou protestez avec le pavillon adéquat . Attention ! S’il y a lieu, les deux bateaux peuvent être pénalisés.
Se souvenir en permanence de 4 trucs importants c’est "fastoche" et à la portée de n’importe qui, même de ceux qui ont des têtes d’ampoules (avecjuste un filament arf arf arf... !)
.
Donc mémorisez bien les 4 situations suivantes et pas une de plus, qui symbolisent le reste.
 Ci-dessous les 4 situations que vous allez rencontrer:
LES 4 SITU
  D-PRINCIPES DE BASE DEFINITIONS:
Toujours se poser la question : Où suis-je et où est l’autre ?
Et  oui c'est élémentaire mon cher Watson. Si vous ne savez pas où se situe votre adversaire.....on ne peut rien pour vous!  Vous allez subir son emprise et vous allez récolter les Pénos plus vite que vous n'allez comprendre.
Il va vous falloir apprendre à regarder, chercher, visualiser, votre adversaire en permanence et savoir sous quelle amure vous naviguez .
Une fois que ce sera fait, il va vous falloir vous situer par rapport à lui.
- Il est derrière moi ! Super vous l'avez trouvé,  il semblerait donc que vous soyez "devant,"
- Il est au vent ! Bravo vous devez donc être " sous son vent...."
Bref c'est tellement simple, quoi que......???  parfois on voit des trucs bizarres.
- Définition:
Engagé: 2 voiliers sont engagés dès que l'avant de l'un fait un chevauchement avec la perpendiculaire passant par le tableau arrière de l'autre ( Mème à grande distance)
 ENGAGEMENT DEFINITION
Attention au portant sous spi, cas 2 sur le shéma ci-dessus: Il y a une spécificité qui est la regle 17 qui ne s'applique qu'au portant. Le bateau qui vient s'engager en venant de derrière n'a pas le droit de loffer, mais son adversaire à le droit de lui abatre dessus.........mais il sera limité par la regle 11 voir situation 3
Voyons les situations....
  4 SITUATIONS  :
4 situations a toujours garder à l’esprit, quand vous barrez, à se souvenir en permanence, ça doit rester dans votre tête quoi qu’il arrive et le match continue.
- Situation N° 1
Situation 1- Suis-je Bâbord ou Tribord ? R 10
Un voilier bâbord amures,doit se maintenir à l’écart d’un voilier tribord amures. Port give, Starboard Right. tout le monde connaît ça quand même.
.10-ROUTES OPPOSES R10
_____________________________________________________________________
- Situation 2- Devant / Derrière (règle 12)
Suis-je devant ou derrière?
Un voilier en route libre derrière (rattrapant pour les anciens) doit se maintenir à l’écart. (interdit de percuter par l’arrière le voilier qui est devant vous, celui qui est derrière doit tout faire pour l'éviter et se maintenir à l'écart)).  ahead right, astern give
12 DEVANT DERRIERE
Même si sur le coup d’avant il est bâbord et qu’il te vire sur la tronche.
Dès que son virement est fini, si tu es derrière, Tu te tiens à l’écart qu’on te dis.
- Situation 3-  Rtes parralleles, Sous le vent / Au vent (règle 11)
1-suis-je sur la même amure ?
2-Suis-je engagé ? si oui,
3-Suis-je au vent ou sous le vent?
ouille faut réflechir......?
ENGAGEMENT R11
Si deux voiliers sont sur la même amure et engagés, le voilier au vent doit se maintenir à l’écart.
exemple: Je suis  tribord et lui aussi mais il est engagé à mon vent..........Il doit se maintenir à l'écart, overlapped Leward right windward give.
Dessins ci dessus jaune et vert doivent se maintenir à l'écart.(sauf si rouge s'engage en venant de derrière, voir rcv 17 plus bas)
Pas de discussion, je suis au vent, je me tiens à l’écart, même si l’autre ne s’est pas engagé comme j’aurai pensé qu’il devait le faire.Je commence par me tenir à l’écart et je réclame s’il y a lieu, (des fois que je serais mauvais joueur).
- Situation 4- Manoeuvre (règle 13 notamment)
Q? 1-Suis-je en train de manoeuvrer ? virer, empanner, reculé ?
Un voilier qui manoeuvre (vire, empanne, recule ou effectue une pénalité) doit se maintenir à l’écart.
pas de dessin, trop fastoche quand même ! quand tu manœuvres tu fais attention ! tu n’as droit a rien qu’on te dit.
et voilà pour les bases :
- C-Restrictions
Et oui, on ne peut pas tout se permettre ! et il y a des obligations, même pour l’autre tambour de "prioritaire".
- Modifier sa route (règle 16)
Lorsqu’un voilier prioritaire modifie sa route, il doit laisser, AU DEBUT, à l’autre voilier la place de se maintenir à l’écart.
Au début !??? euh... c'est long un début? : les arbitres accordent  un temps de réaction de 3 secondes, bon et  aprés?
Après faut faire un autre sport ! ton temps de réaction est incompatible avec le bateau à voile , tu es un danger pour les autres).
Donc , si un voilier prioritaire se met en route de collision et que l’autre modifie sa trajectoire pour l’éviter, ce qui est normal quand même ! Le prioritaire ne pourra re-modifier sa route et se remettre en route de collision (non mais pourquoi y me chasse ?) qu' en lui laissant de la place pour ce maintenir à l'écart.
OUI mais............voir "temps de réaction" plus haut pour éviter le contact( et voilà na na na!  les ramollits du caberlot changent de port!  le temps que du cerveau ça descende à la main qui tient la barre....... HUM! ).
Un voilier non prioritaire doit, prioritairement, faire tout ce qu’il peut, voir le maximum, pour éviter l’autre et si, ça ne marche pas (à cause de l’autre qui ne fait qu’à l’embêter en modifiant sa route ou à cause du vent qui vient brutalement de changer).
Il ne sera pas puni s’il a fait prioritairement tout fait....(voir plus haut je vais pas répeter sans arrêt).
Mais si son temps de réaction est trop lent... il sera considéré comme faisant volontairement une "escape molle ou un évitement mollasson" et alors là ! bonjour la péno, pas l'apéro !
( escape molle= cerveau mou = envie de faire Ch.... = Petit malin qui se la joue....= Sportif de salon, les arbitres  (Umpires ) destestent ce genre de mecs, revoir temps de réaction et apprendre par cœur.....)
- Dans un certain nombre de phases (passage de bouée, transitions notamment), ça se complique un peu... nous verrons plus tard ( pas trop d’un coup il faut que vos cerveaux s’habituent peu à peu et s’entraînent à réagir en moins de 3 secondes, arf arf arf.....)
- Pour ceux qui pensent que les règles du match racing sont différentes, il est bon de préciser que ce sont les mêmes règles de base utilisées dans toutes compétitions à la voile.
 Avec quelques exceptions  définies par l'annexe aux règles.
Il existe  donc en match racing par rapport à la course en flotte quelques règles légèrement modifiées .
exemple : la RCV17/2 est supprimée ainsi que la RCV16/2    et mantenant aussi bien en régate qu'en match racing. Comme ça c’est plus facile.
ouais c'est quoi ces RCV?
Aîe ! mais qu’est ce donc (caisse à savon, caisse de bois, caisse de bière)où plutôt qu’était-ce  la RCV 17 et RCV 16/2?
Et bin voilà
Rcv-17/2 REGLE SUPPRIMEE
Voilà ce qu’elle disait la 17/2:
Au portant, un voilier qui navigue à moins de 2 fois sa longueur de coque(de sa coque pas de la zones autour d'une marque), d’un bateau sous son vent ,(donc il est près de lui, Moins de 2 looooongueurs au vent de l'autre ),
ou d’un bateau en route libre derrière faisant une route sous le vent de la sienne,(la aussi il est devant  et au vent)
ne doit pas naviguer au dessous de sa route( lui abattre dessus quoi.. !)voir plus haut définitions engagés 2.
C’est supprimé !!!Et en régate aussi depuis les règles 2009.
Donc on peut abattre, oui mais à un moment donné on va toucher.... !? et oui car l'autre sous votre vent est prioritaire et protéger par la regle 11 au vent et sous le vent engagé
Mon p’tit gars faut suivre ! on a vu qu’un bateau au vent doit se maintenir à l’écart (R11 plus haut) donc on peut abattre mais à un moment donné.....Ben, on sera tenu  d’arrêter de jouer au plus malin, Faudra se tenir à l’écart,   pas le droit d'aller au contact CQFD.
sauf s’il empanne ! AH Oui! bon , bien sur, mais pour empanner, faut pas être engagé et, ou,  faut avoir la place pour le faire).
en match racing cette règle étant supprimée(en régate aussi depuis les  règles 2009,je me répète) on peut donc abbatre sur l'autre et on peut essayer d'empanner.......
Mais il faut avoir la place de le faire, car pendant l’empannage tu n’as droit à rien, tu doit te tenir à l'écart (un voilier qui manœuvre ........R13-3, tête de mule !).
 l'autre la R-16/2  règle supprimée:  Quand un bateau bâbord se maintient à l’écart en passant derrière un bateau tribord.
Celle là elle est super rigolote car, avant les gars croyaient que tu ne devais plus toucher la barre et suivre un cap compas......mort de rire!
celui -ci,( le tribord) ne doit pas modifier sa route si de ce fait l’autre est immédiatement obligé de remodifié sa route.
Attention valable que si le bâbord se tient à l'écart en passant derrière, OK ? Encore attention! se mefier car la chasse est ouverte! La chasse c'est quoi?
La chasse: Dans un croisement Babord tribord,  le bateau tribord peut abbattre jusqu'au travers au vent pour aller chercher le bateau qui arrive en babord. Et oui !

Règle 16.2 supprimée ! donc : on peut le faire et le chasser,c’est à dire aller l’embêter, le faire virer, dévier de sa route etc etc...(He! Hi Hi Hi, même pendant le chpt du monde on a vue et en Korée, Mathieu Richard (N°1 français en personne,  récolter une belle prune....alors faites gaffe!)
Il y a une limitation : on ne peut pas aller chercher le bateau bâbord plus bas que le travers au vent ( MAIS ATTENTION!! SI VOUS ËTES EN MODIFICATION DE ROUTE  CONSTANTE DONCvous devez lui laisser La place de se MAITENIR A L'ECART)
Oui mais si je ne modifie plus ma route ? et bien il devra  se maintenir à l'écart, mais attention pas de contact, on évite  d'abord et on réclame ensuite.

ET voilà amis navi-régateur il vous suffit quand vous êtes à la barre de ce formidable engin qu’est un voilier, d’avoir en mémoire les situations exposées plus haut pour que tout se passe bien.
Les règles ont été inventées pour éviter les abordages et pour pimenter le jeu.
Donc la "Priorité" quand vous barrez, c’est....... de vous tenir à l’écart de l’autre bateau et surtout du bateau prioritaire bien sur.
Quand vous êtes prioritaire, inutile de serrer, serrer, serrer l'autre  comme un marteau, parce que la "prune" pourra très bien se retourner contre  vous.
Pensez plutôt à naviguer vite, à faire des manœuvres propre, au timing, à votre stratégie et appliquez la bonne tactique .
Après avoir appris les règles, droits et devoirs, il est temps de s’intéresser à ce que l’on peut en faire.
Tactique et stratégie
  Ceylou match racing